Le code éthique

Nos engagements, nos valeurs

Le code éthique a été élaboré dans l’espoir d’une victoire de notre liste aux élections de mars 2020. Nous sommes minoritaires et elle ne peut donc être appliquée dans son intégralité. Les huit élu·e·s de Talence en Transition s’y conformeront.

La démocratie ne se décrète pas, elle s’élabore et dépend du soutien et de l’engagement collectif. Nous voulons rendre vivante, vibrante et incarnée cette démocratie permanente dont chaque citoyen·ne est l’acteur et le garant.

Le collectif Talence en Transition souhaite que chaque candidat·e de sa liste s’engage à respecter et à porter aux élections municipales de 2020 ce code éthique de bonnes pratiques.
Cet engagement éthique sera également demandé aux membres du cabinet et aux collaborateurs du collectif, tant à la Mairie de Talence que dans d’autres établissements publics ou semi-publics financés par la ville et à la Métropole. En signant ce code avant les élections, chaque candidat•e s’engage, dès aujourd’hui et pour toute la durée de son mandat, à :

Les 15 commandements

1. Soutenir les valeurs du collectif Talence en Transition et mettre en oeuvre son projet politique et démocratique.

2. Favoriser les processus de décision collégiale.

3. Intégrer les propositions issues des commissions dans le débat au sein du conseil municipal et mettre en œuvre les politiques publiques issues de ce débat.

4. Promouvoir toutes les initiatives citoyennes issues des mécanismes de contributions et de consultation mis en place, et soutenir celles conformes aux valeurs portées par le collectif Talence en transition.

5. Permettre la participation de toutes et tous, y compris les résidents de toutes nationalités étrangères et les jeunes de moins de 18 ans, et encourager la co-construction dans l’élaboration des politiques publiques en tenant compte des spécificités de chaque quartier.

6. Garantir aux citoyen.e.s un droit de participer activement au contrôle et au suivi du travail réalisé en vue d’une application effective une application effective et honnête de ce principe.

7. Respecter la parité, y compris dans l’attribution des postes de responsabilités.

8. Rendre public son agenda d’élu•e, ainsi que l’objet des sujets abordés.

9. Lutter contre les conflits d’intérêts et n’accepter au cours de leur mandat aucun don, cadeau ou prêt, de nature à les influencer pour favoriser les intérêts d’une personne privée ou d’une personne morale et dénoncer publiquement toute tentative de corruption avérée.

10. Présenter sa démission en cas de mise en examen pour des délits de corruption, prévarication à but lucratif, trafic d’influence, enrichissement illicite en utilisant les ressources publiques ou privées, pots de vin, abus de confiance et détournement de fonds publics, que ce soit pour son propre bénéfice ou pour celui de tiers. Le même engagement s’applique aux poursuites judiciaires pour tout délit de racisme, xénophobie, violence faite aux femmes, homophobie ou autres crimes contre les droits de l’Homme ou les droits des travailleurs. II s’applique aussi pour les propos tenus publiquement à caractère sexiste, raciste ou homophobe.

11. Limiter, à compter de l’acceptation de ce code, le nombre de ses mandats exécutifs à deux périodes consécutives (trois en cas de mandat dans l’opposition).

12. Faire une utilisation cohérente du financement public selon ce code éthique et les valeurs du collectif Talence en Transition.

13. Rendre publics les ordres du jour et les procès-verbaux des réunions ainsi que la présence effective ou non des élu.e.s et s’engager à participer activement aux séances plénières et aux commissions de travail du conseil municipal et de toute instance où siège l’élu.e.

14. Ne mettre aucune entrave à l’accès aux informations et documents publics pour protéger les droits de l’opposition et lui assurer des moyens décents, un espace d’expression dans les publications institutionnelles, une place dans l’ensemble des commissions, pour rendre compte des débats contradictoires.

15. Reconnaître la légitimité des lanceurs d’alerte qui signaleraient des dérives au sein de l’administration publique et parmi les services de la commune et de la métropole, en les prémunissant contre toutes actions à leur encontre.

Découvrir notre manifeste

Talençaises et Talençais, nous unissons nos forces pour construire une municipalité écologiste, solidaire et de gauche dès 2020.

Le défi est immense pour rompre avec l’urbanisme irréfléchi de la droite depuis quarante ans, l’écologie de façade, l’action sociale au ralenti.

Face à la crise climatique, à l’explosion globalisée des inégalités et au désengagement de l’État, il est urgent d’enclencher, dans notre commune et sa métropole, les indispensables transitions écologique, solidaire et démocratique. Et d’en faire des opportunités concrètes pour améliorer notre quotidien dès aujourd’hui.