Les interventions des élu·e·s

Talence en Transition

Sur cette page, les élu·e·s de la liste Talence en Transition rendent compte de leur mandat en informant les Talençais·es de leurs différentes interventions.  On a retenu une présentation chronologique inversée de ces interventions (des plus récentes aux plus anciennes).

Juillet 2020

17/07/20 Réunion du Conseil métropolitain

La réunion du Conseil de Bordeaux Métropole du vendredi 17 juillet 2020 a mis fin à la cogestion à la Chaban-Juppé pour s’engager dans une dynamique de projet autour de l’urgence climatique.

Parmi la nouvelle équipe élue : outre Alain Anziani, président et Pierre Hurmic premier vice-président, Clément Rossignol Puech est vice-président en charge des stratégies des mobilités et des mobilités alternatives. Isabelle Rami, tête de liste de Talence en Transition, a été élue conseillère déléguée aux mobilités alternatives et travaillera avec lui. Elle participera au bureau de Bordeaux Métropole.

10/07/20 Réunion du Conseil municipal

ll s’agissait d’élire les délégué·e·s et suppléant·e·s complémentaires pour les élections sénatoriales de Septembre. Les délégué·e·s proposé·e·s et retenu·e·s sont celles et ceux succédant aux 8 élu·e·s sur la liste Talence en Transition adoptée en Assemblée Générale par consensus lors des dernières élections municipales. A noter que cette liste est commune avec le groupe d’opposition Nouvel Esprit Talençais, avec lequel nous partageons les positions sur la place des citoyens dans la vie publique notamment.

06/07/20 Réunion du Conseil municipal

Les élu.e.s du collectif Talence en Transition ont exprimés leurs positions lors de ce conseil municipal notamment sur les points suivants :

Abstention sur le compte administratif 2019, en effet, une vision purement comptable de ce bilan financier n’est pas suffisante en soi. Les indicateurs « favorables » mis en avant par la majorité permettraient d’opter pour des options politiques sociales ou environnementales fortes, en matière de rénovation d’équipements publics, de baisse de tarifs municipaux ou de baisse des impôts locaux. Les salles Mozart ou Robespierre ainsi que les avis d’imposition des talençai.e.s attendront…
Proposition de créer de réelles commissions de travail (telles que définies dans le code général des collectivités territoriales), cadrées et régulières, elle pourraient être le lieu d’une réelle co-construction des décisions municipales sur des compétences clairement définies. Face à quoi il est proposé « d’assister » à des groupes de travail, certes souples mais sans périodicité, domaines d’intervention clairs ou traduction effective dans les orientations politiques imposées. Nos élu·e·s d’expérience s’appuyant sur l’exemple du groupe de travail énergie de l’ancienne mandature qui, selon son propre instigateur, n’a accouché de: « RIEN! ». Pour ce groupe de travail, une délibération de 4 lignes, reprise à l’identique, a été adoptée cette année encore, sur les champs de compétences larges de ce sujet pourtant crucial.
– Un positionnement clair contre l’indemnité de représentation du Maire (6500 euros annuels de remboursement sans justification auprès du Conseil Municipal). Nous pensons que ces largesses au frais du contribuable, bien ancrées mais d’un autre temps ne permettront pas à elles seules de relancer le secteur de la restauration.
Il est à noter que nous avons voté quelques délibérations suivantes, la convention permettant la vente du miel des ruches communales du bois de Thouars. Cette opération était réalisée pour permettre l’octroi d’une subvention à la fondation des Hôpitaux de France d’un montant de 1200 euros. Au regard du montant de l’indemnité de représentation de notre Maire, cette dotation, qui reste à saluer, nous apparaît malheureusement bien insuffisante, mais les priorités défendues ne sont malheureusement pas forcément les mêmes en cette période de post confinement.
02/07/20 Préparation de la prochaine réunion du Conseil municipal

Comme à chaque fois, les élu·e·s Talence en Transition préparent ensemble la prochaine réunion du Conseil Municipal. 

Pas moins de 48 délibérations au programme dont le Compte Administratif 2019 et le Budget Supplémentaire 2020 !
Cinq jours pour étudier 628 pages et préparer les prises de paroles (week-end compris donc possibilité réduite de contact avec les services municipaux en cas de question) ! Ça n’a pas chômé chez les élu·e·s du collectif !

Juin 2020

08/06/20 Réunion du Conseil municipal

Nos élu·e·s sont intervenu·e·s à plusieurs reprises dans les débats du Conseil municipal du 8 juin 2020, notamment sur les points suivants :

  • En tant que chef  lieu de canton, la Ville de Talence a la possibilité de majorer  de 15% les indemnités des élu·e·s. Cette augmentation, qui ne correspond pas aux valeurs de Talence en Transition, ne faisait pas l’objet d’un vote explicite. Les élu·e·s de Talence en Transition ont obtenu qu’un vote intervienne sur cette augmentation et elles/ils ont voté contre ;
  • La recherche d’une solution intermédiaire durant la fermeture prévue de la piscine de Talence pour cause de travaux (après l’été 2021 avec une réouverture prévue fin 2022) ;
  • Nos élu·e·s ont proposé une autre méthode de calcul pour le financement des écoles privées sous contrat d’association ;
  • Elles/ils ont renouvelé la demande de dons à la banque alimentaire ;
  • Elles/ils ont suggéré une réflexion du Conseil municipal en vue d’aider l’économie locale ;
  • Avec Christine Quélier (élue Nouvel Esprit Talence), elles/ils ont insisté sur l’état sanitaire du Parc Peixotto et ses dégradations liées aux usages intensifs (type ODP)

Une question orale a été posée par Christian Bardin pour le groupe des élu·e·s Talence en Transition : 

Pendant la campagne électorale des municipales de Mars dernier, nous avons vu apparaitre sur les trottoirs, devant les espaces publiques, cimetière, école, église … des jardinières présentées comme symbole de votre engagement dans la végétalisation et l’embellissement de notre ville. Durant toute la période de confinement, les végétaux n’ayant pas pu recevoir un entretien continu et attentif n’ont apparemment pas supporté les aléas climatiques et dès le déconfinement, ces jardinières ont été enlevés, j’imagine par les services.

Ma question sera double :

1) quel a été le montant financier de ces opérations et sur quel budget a-t-il été imputé ?

2) ces jardinières ont-elles vocation à être remise en place ou bien les dépenses de cette opération ont-elles été créditée à la rubrique communication de vos comptes de campagne ?

05/06/2020 Envoi de la tribune pour le prochain numéro du journal municipal
Voici la version longue du texte envoyé pour publication dans le prochain numéro du journal municipal (vue la place limitée destinée à l’opposition, le texte a dû être réduit)
Les mêmes et on recommence
Le Conseil Municipal s’est installé le 25 mai dernier. Mais la situation liée au covid19 n’a pas permis une réelle expression démocratique.
La majorité en place a été élue avec une participation aux élections de 37%. Le groupe majoritaire n’obtient les voix que d’un Talençais·e sur neuf, un électeur sur cinq. La légitimité d’un tel score est-elle acceptable ?
Notre groupe, Talence en Transition, n’a pas pris part aux votes pour l’élection du Maire et des adjoints, afin de ne pas légitimer la politique actuelle dans le cadre d’une continuité municipale avec 70 % d’élu·e·s renouvelé·e·s (Maire et adjoint·e·s).
La dynamique créée ces derniers mois est une réussite et une force qui sera relayée par nos 8 élu·e·s d’opposition. Nous remercions chaleureusement tou·te·s ceux et celles qui nous ont soutenus et accompagnés. Fidèles à nos engagements sur la nécessaire transition écologique, de l’urgence sociale, du désir démocratique, nous ferons tout notre possible pour accompagner les nécessaires transformations dont Talence a besoin.
Nous avons été actifs pendant l’urgence sanitaire et le déconfinement, présents pour apporter aide et solidarité aux citoyen·ne·s de la commune.
Durant cette mandature, nous nous efforcerons d’incarner une opposition ouverte, attentive mais aussi vigilante et toujours constructive.
Nous avons ainsi voté contre les délégations accordées au Maire. Car en mettant entre les mains d’une seule personne 24 des 29 délégations principales de gestion possibles des compétences du Conseil Municipal, ce dernier, lieu du débat démocratique, est réduit à une chambre d’enregistrement. Ainsi la création d’une classe, d’une régie, doit-elle être la décision seule du Maire sans être ouverte au débat citoyen et politique ?
M. Cazabonne s’est félicité à la fin de la séance “de la continuité de l’équipe et de l’action communale”. Cela doit nous interpeller. De quelle démocratie et renouveau disposons nous pour les 6 ans à venir ?
Mai 2020
25/05/2020 Première réunion du nouveau Conseil Municipal

Nos élu·e·s n’ont pas pris part aux votes pour le Maire et ses adjoint·e·s. Elles/ils ont voté contre la délibération n°8 qui accorde 24 délégations principales de gestion au Maire qui peut prendre seul les décisions sur des questions parfois importantes. Trop de pouvoirs sont ainsi transférés du Conseil municipal au Maire, ce qui limite le débat démocratique.

En fin de séance, Isabelle Rami est intervenu pour faire une déclaration au nom du groupe des élu·e·s Talence en Transition.

Ces derniers mois ont été assez terribles pour tout le monde. L’urgence sanitaire était notre priorité et nous avons tous et toutes été présents pour apporter notre aide et faire preuve de solidarité. Mais il est de notre devoir de rester actif et vigilant sur cette phase de déconfinement.

Ce déconfinement permet également l’installation des CM.  Nous y sommes donc.

Toutefois la situation sanitaire ne permettait pas l’expression démocratique dans des conditions sereines. Aurait-il fallu annuler ce premier tour ? La participation à Talence a été de 37%. Une mobilisation nettement inférieure par rapport aux dernières élections municipales, ce qui jette un doute sur la sincérité du scrutin. Pouvons-nous nous satisfaire de ce résultat ? Le groupe majoritaire élu n’obtient les voix que d’un Talençais sur neuf, un électeur sur cinq. La légitimité d’un tel score est-elle acceptable ?

Néanmoins, ce que nous avons réussi à créer ces derniers mois n’est pas perdu, et sera même une force pour les mois et les années à venir. Ce programme que nous avons écrit à tant de mains est plus que jamais d’actualité, l’union des forces politiques progressistes plus que jamais nécessaire, et nos liens d’amitié et de coopération plus que jamais vitaux. Nous avons fait élire 8 personnes dans l’opposition du conseil municipal, sous la même bannière, soutenus par un même collectif. Ce n’est pas la victoire que nous attendions, mais c’est une victoire tout de même !

Nous restons convaincus que notre programme, ambitieux et cohérent, ainsi que notre liste, union très large autour de valeurs communes qui laisse une large place au renouvellement des élus, répondaient à un réel désir des Talençais et Talençaises. Les événements actuels révèlent avec violence la pertinence de nos positions politiques, en tout premier lieu concernant le système de santé.

Fidèles à nos engagements, ceux de la nécessaire transition écologique et énergétique, de l’urgence sociale et du désir démocratique, nous ferons tout notre possible  pour engager les profondes transformations dont nous avons besoin, si nous souhaitons simplement vivre dans un monde apaisé.

Nous souhaitons remercier chaleureusement celles et ceux qui nous ont fait confiance, aux citoyen·ne·s qui nous ont soutenus et qui ont participé à notre campagne ; aux adhérent·e·s qui ont donné tant d’énergie pour mettre sur pied un programme ambitieux et rassembleur, et qui ont défendu sur le terrain pendant des semaines les couleurs du collectif.

Nous avons perdu une bataille, mais nous poursuivons nos engagements au Conseil Municipal, avec une opposition active et vigilante avec une nouvelle force commune déterminée.

18/05/2020 Installation des élu·e·s du Conseil Municipal

La date d’entrée en fonction des conseils municipaux élus au complet lors du premier tour des municipales est fixée au 18 mai (décret publié au J0 du 15 mai 2020). Les huit élu·e·s de Talence en Transition prennent donc officiellement leur fonction.

La première réunion du nouveau conseil municipal de Talence aura lieu le 25 mai 2020. Il sera procédé à l’élection du maire et de ses adjoint·e·s.  

12/05/2020 Renforcer les règles sanitaires sur le marché de Thouars

Nos élu·e·s ont été interrogé·e·s par des Talençais·es sur le fait que certaines mesures sanitaires n’avaient pas été mises en place lors  la tenue du marché de Thouars dimanche dernier (pas de régulation des flux entrants, pas d’organisation de la circulation à l’intérieur du marché pour éviter les croisements, pas de matérialisation des distances de sécurité dans les files d’attente et manque d’affichage des recommandations, etc.), contrairement aux engagements de Monsieur le Maire.

Les élu·e·s ont adressé ce jour un courriel à la Mairie pour que des mesures plus strictes soient à l’avenir appliquées afin de renforcer la sécurité tant pour les clients que pour les commerçants.

06/05/2020 Nos propositions au GT Déplacements

En matière de déplacements, c’est la Métropole qui examine les différents projets remontant des communes de l’agglomération et assure une grande partie des réalisations. Mais il est essentiel qu’une vision politique locale soit exprimée et défendue. Le groupe des élus de Talence en transition a interpellé le Maire à ce sujet, et le groupe de travail municipal  « déplacements » a été réactivé à notre demande. Réuni le mercredi 6 mai, nous avons constaté que nous étions bien seuls à avoir fait des propositions concrètes et ambitieuses, les élus de la majorité se retranchant derrière « la compétence des services de Bordeaux Métropole » pour des aménagements utiles, pourvu de respecter la tranquilité des quartiers résidentiels….

Les propositions de Talence en Transition en vue de réorganiser les déplacements sur la ville après le confinement s’inscrivent dans une vision globale des flux de circulation automobile dans Talence et à l’échelle de l’agglomération. Le principe est de limiter l’usage et la pénétration de la voiture en ville et à favoriser les mobilités douces qui irriguent une ville active, apaisée et attractive.

La solution globale et simple consiste à créer un sens unique en remplaçant une voie de circulation automobile par des pistes cyclables dans les deux sens. D’autres aménagements sont à prendre en compte comme la création de pistes ou bandes cyclables le long de la voirie, ou des cheminements favorisant aussi la marche à pied et l’accès aux différents quartiers de la ville pour les habitants.

A ce sujet, nous visons à terme à rendre le cœur de Talence ouvert aux piétons et aux mobilités douces, comme proposé par la Charte de Vélo-Cité, que nous avons signé, imités tardivement par Emmanuel Sallaberry.

Il s’agit tout à la fois de :

  • réaliser de véritables continuité cyclable, en particulier pour relier le centre-ville de Bordeaux au Campus et les quartiers de Talence entre eux ;
  • ne pas reporter la circulation automobile vers le centre de Talence et maintenir les quartiers résidentiels tranquilles à l’écart des flux de transit
  • aménager des espace de circulation piéton au voisinage des commerces de proximité et des écoles, donc de renforcer des quartiers apaisés où il fait bon vivre.

Nos propositions sur l’axe vertical central :

(1) Le cours Gambetta et le cours de la Libération sont mis en sens unique pour les voitures du centre ville vers la Barrière Saint Genès (Talence Nord) à partir du croisement de l’avenue Roul (à la hauteur de Casino et du Château Peixotto).

(2) Le cours de la Libération en sens unique pour les voitures à l’inverse, du croisement de l’avenue Roul jusqu’à l’avenue de Thouars (Lycée Victor Louis). La voie Est est réservée à la circulation automobile alors que la voie Ouest de cet axe est aménagée en piste cyclable bi-directionnelle.

Pour les transversales, l’avenue Roul serait rendue à sens unique automobile vers Peixotto et permettrait de créer deux pistes cyclables en double sens sur la voie libérée côté tram.

Les relations transversales depuis le centre-ville ou la boucle en retour par les bordures de la ville seraient assurées par des aménagements rue Sévène, rue de Suzon pour l’Est, par Avenue du Haut Brion et rue de la vieille tour pour l’Ouest, et les Boulevards au nord.

Ces aménagements structurants sont à compléter pour favoriser une circulation apaisée et sécurisée dans les quartiers résidentiels et autour des écoles. A terme, il s’agirait d’envisager la piétonisation du centre ville (hors riverains et services) pour créer et animer un véritable coeur de ville, pour que Talence soit une ville où il fait bon vivre. Ces propositions devront être accompagnées par des actions complémentaires de sensibilisation et d’aménagements.

Au delà de la campagne menée par Bx Metropole d’installation d’arceaux et de parcs sécurisés, nous proposons ainsi de :

  • implanter une structure type Maison du vélo sur Talence pour accompagner pédagogiquement la pratique du vélo en ville,
  • lancer des opérations de journées sans voiture ou de fermeture ponctuelle de rue dans le cadre d’une animation festive pour se réapproprier la rue et la ville,
  • rationaliser et mutualiser les parkings (parc-relais, parking de grandes surfaces) et étudier avec le soutien de Bordeaux Métropole, la construction de parkings de stokage en silo, afin de ne pas mettre à l’index les « voitures ventouses » des riverains qui prennent quotidiennement les transports en commun.

Une présentation plus détaillée des propositions est téléchargeable ici (document .pdf)

04/05/2020 Participation à la réunion virtuelle des élu·e·s

Il s’agissait d’un réunion d’information sur les mesures associées au déconfinement, la distribution de masques par la poste aux Talençais·es, la question des déplacements et la rentrée des écoles et des crèches.
Nos élu·e·s ont notamment avancé la proposition d’une gratuité des repas à la cantine pour les enfants vivant dans des ménages qui ont un revenu en dessous du seuil de pauvreté et souligné l’attention à porter à la biodiversité lors de la réouverture des parcs et jardins.

La période du confinement a en effet permis un retour de la nature en ville. Afin de ne pas nuire à la biodiversité installée, il faut souligner l’importance de la vigilance à apporter pour leur entretien dans le cadre de la réouverture des parcs et jardins.

Sur la mobilité et les déplacements, voir les propositions détaillées lors de la réunion du 6 mai.

Avril-mars 2020
29/04/2020 Participation à la réunion virtuelle sur l'organisation de la concertation citoyenne

Nouvelle réunion virtuelle du Conseil Municipal élargie aux nouveaux/elles élu·e·s. Le Maire transmet différentes informations et annonce que la démarche de participation citoyenne à la gestion de la crise et au déconfinement va être assurée en s’appuyant sur le groupe de travail municipal « Participation citoyenne » mis en place en 2019 (ancien·ne·s élu·e·s et 2 citoyen·ne·s). Ce groupe de travail se réunit le 30 avril pour préciser les conditions de la mise en place d’une plateforme numérique permettant aux citoyens de s’exprimer sur différents sujets.

27/04/2020 Des assises de la concertation citoyenne pour préparer le déconfinement ... et le monde d'après !
Dans la perspective de la réunion virtuelle du Conseil Municipal et des nouveaux/elles élu·e·s du 4 mai, les élu·e·s Talence en Transition propose au Maire d’organiser des assises de la concertation citoyenne  pour préparer le déconfinement … et le monde d’après !

Le coronavirus a changé profondément nos façons de vivre.
Certes, le confinement est un moment de pause forcée, mais aussi de réflexion sur l’essentiel.
Cette crise sanitaire a réveillé les solidarités et les initiatives. Nous avons vu que les citoyens ont su montrer force et responsabilité et se sont organisés malgré un contexte et des directives erratiques.
Le temps du déconfinement se prépare et l’on parle « d’un monde d’après ».  Solidarité, coopération, écoute et proximité sont des mots qui reprennent une valeur jusqu’alors dédaignée. Les citoyens revendiquent une expertise d’usage, surtout quand leur santé et le qualité de vie est en jeu. A nous de  nous organiser de façon collective et évolutive.
Vous avez annoncé dans votre programme « inventer et soutenir de nouvelles formes de participation citoyenne » .
Nous vous demandons d’organiser, une participation citoyenne pour préparer le déconfinement sur Talence et de nous en préciser les modalités et les délais.

24/04/2020 Demande de participation à l'organisation du déconfinement
Les élu·e·s envoient un courriel au Maire dans la perspective du déconfinement le 11 mai. Elles/ils proposent que ,

– un membre de l’opposition puisse intégrer la « cellule de crise » qui gère et organise la gestion de la crise et la sortie du confinement au niveau de la commune afin d’engager un travail collaboratif avec l’ensemble des mouvements politiques et citoyens ;

– des espaces de réflexion soient organisés pour traiter ensemble des nombreuses questions soulevées par la crise sanitaire et par l’échéance du 11 mai – depuis la généralisation du port d’un masque, les transports scolaires, la réouverture des cantines, l’organisation de la mobilité (création d’axes piétons et cyclables temporaires), les personnels municipaux, et les ATSEM, mais aussi de l’aide à l’hygiène des enfants, des locaux et du matériel et l’alimentation. Sans oublier l’aide aux personnes que la crise sanitaire a plongé dans des situations délicates.

Cinq commissions pourraient être mises en place : 1. Santé / social / alimentation ; 2. Petite enfance / scolarité ; 3. Économie ; 4. Mobilités ; 5. Budget / Finances. Ces commissions auraient pour mission de préparer les décisions du Conseil Municipal.

 

19/04/2020 Participation à la première réunion virtuelle des élu·e·s
Le nouveau Conseil municipal n’étant pas « installé », le précédent (élu en 2014) assure la continuité. En réponse à nos demandes de réunir les élu·e·s, le Maire met en place des réunions virtuelles régulières des élu·e·s de l’ancien Conseil municipal élargie aux nouveaux/elles élu·e·s pour partager des informations (1 heure) et répondre aux questions posées (1/2 heure).
12/04/2020 Questions et propositions pour la réunion virtuelle des élu·e·s du 19 avril

Les élu·e·s centrent les questions et font des propositions sur trois enjeux.

1) Quelle est la situation sanitaire sur Talence et comment sont gérées la crise sanitaire et la préparation du déconfinement ?

Nos propositions :

  • Les mesures de confinement ont entraîné un effondrement du trafic individuel motorisé. L’espace libéré offre des possibilités d’aménagements cyclables temporaires pour les cyclistes qui sont obligés de se déplacer. Il convient de saisir les opportunités de mise en place de tels aménagements lors du déconfinement (urbanisme tactique).
  • Le rôle de l’HIA Robert Picqué a été essentiel pour accueillir des malades, la Mairie doit soutenir les initiatives pour pérenniser ce site.

2) Quelle est l’organisation de la Mairie ?

  • Notre proposition : compléter l’information sur internet en affichant les informations pour tou·te·s les Talençais·es sur des lieux de passage (Panneaux d’affichage libre, Supermarchés…) et auprès des Comités de Quartier.

3) Quelle organisation sur Talence ?

Nos propositions en matière de solidarité :

  • Mettre à disposition un lieu de dépôt de produits de première nécessité (salle Coubertin, Hall du Dôme à Thouars …) avec des créneaux horaires
  • Mettre en place une « cagnotte solidaire » pour les associations et les centres sociaux
  • Distribuer, via la cuisine centrale municipale, les repas des enfants scolarisés pour les familles qui en font la demande, et l’étendre aux étudiants dans le besoin
  • Favoriser une organisation pour aider le CROUS (distribution paniers alimentaires/ produits de première nécessité/matériel informatique)
  • Proposer via le CCAS par exemple des chèques achats de denrées alimentaires de premières nécessités en partenariat avec Auchan, Leclerc , Intermarché par exemple
  • Proposer en prochain conseil municipal un don / subvention pour la Banque Alimentaire – Secours Populaire et Restaurants du Cœur afin qu’ils puissent reconstituer leur stock.
Sur l’impact économique de la crise sanitaire, nos élu·e·s proposent également :
  • D’utiliser les marchés publics pour assurer une reprise d’activité
  • De s’appuyer sur l’ordonnance du 25 mars 2020 relative aux mesures d’adaptations des règles de passation de marchés publics afin de mettre en place un budget de commande publique massif notamment pour les entrepreneurs, artisans et professions libérales mis en difficultés pour relancer l’économie locale
06/04/2020 Aides alimentaires aux plus démunis

Les élu·e·s interpellent par courriel le Maire sur les difficultés rencontrées par les associations caritatives qui sont dans l’impossibilité de poursuivre l’aide alimentaire essentielle  pour les plus démuni·e·s. Ainsi, le Secours populaire, qui assure des distributions hebdomadaires grâce au dévouement de quelques bénévoles, est débordé par les sollicitations, d’autant que d’autres associations talençaises sont fermées.  Quelques 300 personnes ont bénéficié de l’aide alimentaire de première nécessité cette semaine.

Elles/ils suggèrent que la municipalité contribue à organiser la collecte et la distribution en mettant à disposition une grande salle (par exemple le gymnase pierre de Coubertin, le hall du Dôme à Thouars) et qu’au delà d’une collecte en nature, une aide financière de la commune serait utile et nécessaire.

03/04/2020 Proposition d'organisation de ravitaillement fermier

Dans un courrier au Maire, les élu·e·s lui demandent « de bien vouloir organiser la possibilité du ravitaillement alimentaire des habitants en dehors des super-marchés. Une mesure transitoire consisterait à mettre à disposition 3 lieux répartis dans Talence pour permettre la livraison des produits commandés et préparés par ailleurs. Cette livraison se ferait sous la forme d’un « drive »-fermier, celui-ci pouvant être en accès piéton uniquement en respectant les prescriptions sanitaires. Dans un deuxième temps, il faudra organiser l’accès et le cheminement des chalands dans les marchés afin de respecter les préconisations de prévention sanitaire à l’instar de ce qui est demandé aux gérants des grandes surfaces. L’organisation mise en place à l’aide des services communaux et en concertation avec les forains qui souhaitent un emplacement, permettra ainsi de présenter une demande d’autorisation« 

 

23/03/2020 Conforter les missions de l'hôpital Robert Picqué
Nos élu·e·s ont adressé un courrier au Président de la République, au Premier Ministre, à la Ministre des Armées, au Ministre de la santé et au Directeur de l’ARS pour conforter les missions de l’Hôpital d’Instruction des Armées Robert Picqué.